Avant propos :
Cette série d’articles est déjà parue sur Facebook mais je trouve amusant que vous y retrouviez ma progression “intellectuelle”
Celui-ci est du 18 juin 2014.
Vous trouverez en bas d’article mes commentaires actuels.


Ce que les éducateurs « traditionnels » oublient de vous dire – Part 2

Votre corps est votre second outil de prédilection.

Vous penchez vers, voire même « sur », le chien va vous permettre de lui montrer votre détermination. Accessoirement en cas de non-obeissance immédiate ou au moindre mouvement de recul,vous serez plus près pour au choix : lui mettre une baffe (Nous verrons plus loin l’intérêt de cette technique), attraper le collier, le forcer à s’asseoir ou à se coucher en appuyant là où il faut, etc …

Ce que ne vous disent pas les tradis-papys, c’est qu’en vous imposant ainsi avec un chien peu sûr de lui ou avec lequel le relationnel n’est pas optimal vous allez d’une part retarder l’amélioration possible de la relation mais aussi lui faire perdre confiance dans votre capacité de lui faire comprendre ce que vous attendez de lui. Le chien craintif lui sera renforcé dans sa peur(« j’ai bien fait de me méfier de lui cette fois-ci » et son corollaire infaillible « je ferais encore plus gaffe la prochaine fois »)

Parmi les outils de votre corps il y a bien évidement votre main.Celle-ci va servir à récompenser (la caresse) et à punir ( la baffe). Le principe attractif/aversif est simple à comprendre (même pour le chien) et laisse à entendre aux propriétaires que c’est très simple finalement de gérer un chien. Heureusement l’éducateur traditionnel est là pour justifier son salaire et est capable de vous apprendre le moment opportun où il faut baffer. Oui c’est une technique cette école de la vie de chien. C’est une affaire de timing. Vous devrez répéter ce geste plusieurs fois avant de bien vous l’approprier. Ce qu’on vous cache c’est que pendant que vous apprenez, votre chien apprend aussi. Rapidement il sera méfiant envers chaque mouvement de votre main, ignorant s’il a bien ou mal fait… jusqu’à parfois refuser la caresse.

Nous avons aussi le genoux

Nous avons aussi le genoux qu’il faut relever vite quand le chien saute. Là encore l’éducateur « garant de la tradition »saura vous montrer le bon timing pour que votre chien prenne bien votre genoux selon sa taille dans la mâchoire ou dans le poitrail.Cela est très efficace et au bout d’un moment le chien ne s’approchera plus de vous. Oui « au bout d’un moment »car malheureusement encore une fois, cet « imbécile de chien »a besoin de vérifier ce qu’il vient d’apprendre. Il a besoin d’expérimenter à nouveau pour être sûr et comme il est capable de discrimination, il va chercher à savoir avec qui il peut continuer à sauter et avec qui il faut se méfier. Savoir si ca marche sur le coté ou par derrière, ou si il arrive en courant, etc… Ceci dit encore une fois, s’il aura vite compris qu’il ne doit pas « sauter par devant sur untel», cela ne dit toujours pas ce que vous désiriez qu’il fasse….

Enfin votre dernier outil corporel est l’ensemble de votre corps qui pourra à loisir vous permettre de soumettre le chien de façon délibérée. La question n’est pas comme pour les positifs qu’est-ce qui amène le chien à fonctionner ainsi mais bien de se priver de se poser la question et de le contraindre par la force pour obtenir le comportement désiré (ou « exigé » pour être plus précis).

Le second outil majeur de la méthode « d’avant-guerre »est le bien-nommé collier étrangleur.

Le second outil majeur de la méthode « d’avant-guerre »est le bien-nommé collier étrangleur. Beaucoup de choses ont été dit sur cet instrument de torture interdit dans de nombreux pays d’Europe mais certains essayent aujourd’hui de nous expliquer que le mot étrangleur n’est pas tout à fait juste …. Comment cela ??une chaîne qui se serre sur un cou faudrait appeler cela comment ??collier caresseur ? Mr Larousse dit « Appareil permettant de réaliser un étranglement, éventuellement réglable, dans une canalisation, afin d’y provoquer des pertes de charges limitant le débit. » Bon c’est pas ca ! et aussi ? : « Personne qui étrangle pour tuer. » donc c’est lié à celui qui manie l’outil : étrangler : « Faire périr quelqu’un, un animal en lui serrant le cou. »……. Juste pour le plaisir des mots : « Caresse : Frôlement doux et agréable ; sensation de douceur produite par quelque chose » Ah ben le Larousse est d’accord avec moi. Étrangleur et caresseur ne sont pas deux synonymes … ouf !

Donc la finalité de l’action est la mort de l’animal. Sait-il seulement que cela va s’arrêter avant la mort lui ? Voilà une bonne question !! Comment le saurait-il ? Mais par l’apprentissage bien sûr. Il suffit donc de tenter de tuer votre chien de plus en plus souvent pour qu’il puisse vous obéir de plus en plus vite. C’est bien ce que concrètement les tradis-papys avec leurs méthodes du moyen-age ne vous expliquent pas. 

Bien sûr, j’exagère et tout est affaire de tension, de degré et de pratique. J’étrangle d’un quart, d’un tiers, d’un demi ?? 

Ils ne vous expliquent pas non plus qu’il est aujourd’hui possible d’apprendre à un chien à marcher en laisse sans tirer avec un simple collier en nylon, même pour les chiens dit « gros tireurs » ou encore plus facile avec un vrai harnais d’éducation.

Ce merveilleux outil est depuis peu baptisé de “sanitaire” … oui je sais que vous savez où je vais en venir … Les sanitaires sont bien l’endroit où devraient finir ce genre de collier.

Merci de m’avoir lu,

Patrick Aufroy – Doggycoach

Rappel : Cette série d’articles est déjà parue sur Facebook mais je trouve amusant que vous y retrouviez ma progression “intellectuelle”
Celui-ci est du 18 juin 2014.

Ce que j’en pense en 2019 ?

La série est, je l’accorde vraiment facilement, un peu caricaturale. LOL

Prenez des vidéos sur internet au hasard. Vous verrez des éducs se pencher sur le chien pour le mettre en stress et vérifier sa résistance.

Encore plein de gens vous disent que “bien employé, le collier …. “

Finalement rien n’a vraiment changé sous le soleil depuis cet article ….

Patrick Aufroy Doggycoach – 3 janvier 2019

Catégories : Blog

Patrick Aufroy

Éducateur canin, comportementaliste en positif, Homme de terrain j'ai décidé de mettre mes cours en ligne, Cliquez ici pour en savoir plus https://doggycoach.online/tout-savoir-sur-doggycoach

FERMER
FERMER