Avant propos :
Cette série d’articles est déjà parue sur Facebook mais je trouve amusant que vous y retrouviez ma progression “intellectuelle”
Celui-ci est du 26 juin 2014. La “nature profonde”  du chien
Vous trouverez en bas d’article mes commentaires actuels.


Ce que les éducateurs « traditionnels » oublient de vous dire – Part 7

La “nature profonde”  du chien

La méthode tradi-boum-boum serait plus respectueuse de la nature« profonde » du chien. L’idée est la suivante : le chien dominant fout sur la gueule du dominé donc si on fait pareil …on est le « dominant » de son chien … CQFD …CQFD??? … okey … et si le dominant pisse plus haut que le dominé est-ce que le propriétaire doit faire pareil ?? et si le propriétaire est UNE propriétaire et le chien un dogue allemand ? Comment on fait ?? Escabeau ?? échelle ?? Les tradis-pif-paf apprennent-ils à leurs clients comment bien exécuter le rictus typique du retroussement de babines ? Y’a que moi qui voit le coté absurde de cette histoire ??

Le souci avec cette méthode au demeurant très masculine si on y regarde bien, c’est qu’elle est discriminante pour le chien. Quand les éducateurs en positifs récupèrent des chiens passés dans la moulinette de ces « dresseurs préhistoriques » que constate-t-on le plus souvent ?

Que constate-t-on le plus souvent ?

Les chiens encore cadrés (enfin inhibés par la peur surtout) par UN maître … et quand celui-ci est parti, les problèmes ressortent car le problème n’a pas été traité au fond et/ou Madame n’a pas la force physique d’exercer la pression (ou le travail du biceps) de mÔsieur …. ou des chiens tétanisés ou robotisés, incapables d’initiatives … ou des chiens incapables de gérer leur frustration sous forme de bombes à retardement… ou des chiens tellement perturbés que dans une situation donnée, sans ordre précis, il vont prendre une mauvaise décision … ou ce qu’on voit le plus souvent des chiens « nickel »sur le terrain qui redeviennent des « délinquants » de retour chez eux …

Vous me direz cette série « ce que les éducateurs traditionnels ne vous disent pas », c’est bien sympa mais ils le savent bien tout ca quand même ?? .. Ben nan. Sincèrement,je ne le crois pas. Les positifs, on est des gentils. Les gens n’hésitent pas à nous dire que « ca marche pas » quand la plupart du temps, le propriétaire n’a fait que la moitié de ce qui était prévu et nous, nous n’avons pas peur de nous remettre en question et de douter de notre capacité à avoir réussi ou échouer a faire changer les choses. 

Mais allez voir le gros costaud qui balance un chien sur le dos en un tour de biceps alors là, c’est un autre sujet . Vu comment il est aimable avec le chien … Hum … Pas sûr qu’on ait envie de lui dire que « ca marche pas vos trucs.». Alors ces pauvres propriétaires un peu perdus avec leur chien tout cassé, se tournent vers les positifs, parfois sans vraiment y croire … un peu comme certains considéraient l’homéopathie ou l’acupuncture il y a quelques années. Et là on met la dominance de coté et on parle de lien et de complicité et la plupart du temps, « ca marche »mais les « tradis-papys » ne le savent pas. Peu osent aller leur dire. 

C’est notre quotidien de rencontrer des gens et des chiens qui ont essayer

C’est notre quotidien de rencontrer des gens et des chiens qui ont essayer tel « professionnel » avant, ou essayer « tel »club avant. Si certains mettent aujourd’hui tant d’énergie à dénigrer nos méthodes, n’en doutez pas, c’est bien parce qu’il sont conscients qu’aujourd’hui plus qu’hier, nous sommes la « dernière chance » de beaucoup de chiens mais aussi que, de plus en plus souvent, nous sommes leur première chance …Leur première chance de commencer par la douceur et la complicité, le respect et la patience.

Nous avons des chiots dans nos cours, des molosses, des rotts et des malinois qui ne connaîtront jamais les affres des colliers étrangleurs, qui n’entendrons jamais le mot « sonnette »ou « dominant » et cela ne les empêchera pas d’être bien dans leurs pattounes et heureux dans et avec leur famille.

Pensez autrement est toujours possible.

Merci de m’avoir lu,

Patrick Aufroy – Doggycoach

Rappel : Cette série d’articles est déjà parue sur Facebook mais je trouve amusant que vous y retrouviez ma progression “intellectuelle”
Celui-ci est du 26 juin 2014. La “nature profonde”  du chien

Ce que j’en pense en 2019 ?

Il m’a attiré des ennuis celui-là ! c’est à dire la série devenait longue et c’est sûr que ce n’est pas la gentille approche des gentils positifs qui arrivent à ignorer tout le temps qui écriraient cela.

Le coup des chiens qui ont l’obé mais que sur le terrain franchement c’est devenu un grand classique depuis … Si on regarde sa paroisse, je vois moi aussi des chiens que j’ai éduqués qui pourraient être bien plus obéissants …

Patrick Aufroy Doggycoach – 4 janvier 2019

Catégories : Blog

Patrick Aufroy

Éducateur canin, comportementaliste en positif, Homme de terrain j'ai décidé de mettre mes cours en ligne, Cliquez ici pour en savoir plus https://doggycoach.online/tout-savoir-sur-doggycoach

FERMER
FERMER