Avant propos :



Avant propos : Cette série d’articles est déjà parue sur Facebook mais je trouve amusant que vous y retrouviez ma progression “intellectuelle”
Celui-ci est du 13 juillet 2012. éducation du chiot.
Vous trouverez en bas d’article mes commentaires actuels.

Avant propos : Cette série d’articles est déjà parue sur Facebook mais je trouve amusant que vous y retrouviez ma progression “intellectuelle”
Celui-ci est du 13 juillet 2012. éducation du chiot.

Est-ce que vous jouez aux échecs ? Le but du jeu d’échec, comme vous le savez certainement, est de mettre le Roi de l’adversaire Mat ( c’est donc dire « mort » en réalité).

Juste avant de mettre ce Roi à mort, il est convenu de dire « Échec » et le coup d’après « Échec et Mat ». Qu’est ce que cela signifie ? Cela veux dire que le roi qui est attaqué, s’il ne fait rien va mourir. Quelles sont ses possibilités pour éviter cela ? Tous les joueurs d’échec vous le diront, il n’en a que trois : ou se déplacer, ou mettre une autre pièce entre lui et celle qui l’attaque ou attaquer (On dit « prendre » aux échecs) la pièce qui l’attaque.

Quel intérêt pour l’éducation canine ? Eh bien la force du jeu d’échec, c’est que finalement, il reprend les possibilités de comportement du chien. Étonnant ? Regardons donc cela de plus près.

Nous nous intéressons aujourd’hui à un chien qui est « attaqué » de son point de vue de chien, il peut être en « échec » pour de nombreuses raisons : il a été surpris, il a été acculé, il a été approché un peu trop rapidement. Quelles sont les possibilités de ce chien ? La première c’est évidement la fuite, il peut partir en courant, prendre de la distance, reculer de quelques pas et alléger la pression de cet « attaquant ». c’est la réponse la plus fréquente du chien.

Sa seconde possibilité c’est de mettre quelque chose entre lui et ce qui le menace, c’est à dire aller se planquer sous le lit, sous le canapé ou plus généralement derrière les jambes de son maître si celui-ci est à proximité.

Mais malheureusement, il y a des cas où le chien est dans la situation du Roi en échec et où les deux premières possibilités ne sont pas techniquement possibles. L’espace est trop restreint pour fuir et il ne peut rien mettre entre lui et ce qui l’agresse. Que lui reste-t-il comme possibilité ? Il ne lui en reste qu’une seule malheureusement : l’attaque. Il va souvent tenter jusqu’au dernier moment d’éviter d’en arriver là en envoyant tous les signaux de son mal-être, mais si ces signaux sont ignorés, il doit faire quelque chose pour alléger la pression et prendre la pièce qui l’attaque et donc « mordre » devient pour lui inévitable.

Alors certes l’inhibition à la morsure devrait être présente dans tout apprentissage et le chien « devrait » savoir que ce n’est pas la bonne réponse mais malheureusement trop de chiens sont mis dans des situation où nous ne leur offrons pas d’autres possibilités que de donner la mauvaise réponse.

Il n’y a que peu de chiens mordeurs par choix ou par plaisir.

Il n’y a que peu de chiens mordeurs par choix ou par plaisir. Il y a surtout des chiens qu’on a mis dans la position où il ne peuvent prendre d’autres positions que celle de devenir mordeurs ( avec les conséquences qu’on connait).

Et une fois qu’ils ont compris la puissance de cette réponse, ils vont naturellement se servir de cette nouvelle possibilité qui leur est offerte pour éloigner de plus en plus facilement ce qui les dérange et cela risque de devenir leur réponse privilégiée si rien n’est mis en place pour leur expliquer qu’il peuvent faire autrement.

Le titre exact de cet article aurait donc dû être « le fou prend la pièce en B5, échec et mord. ».

Patrick Aufroy – Doggycoach

Rappel : Cette série d’articles est déjà parue sur Facebook mais je trouve amusant que vous y retrouviez ma progression “intellectuelle”
Celui-ci est du 13 juillet 2012.

Ce que j’en pense en 2019 ?

Tout était déjà là. Pas vraiment expliqué comme je le fais aujourd’hui mais tout ce qui fait une grosse partie des techniques de ce que j’appelle la cucarracha 2.0 sont présentes.

Je trouve même que j’en dis un peu trop ! lol

Patrick Aufroy Doggycoach – 3 janvier 2019
Catégories : Blog

Patrick Aufroy

Éducateur canin, comportementaliste en positif, Homme de terrain j'ai décidé de mettre mes cours en ligne, Cliquez ici pour en savoir plus https://doggycoach.online/tout-savoir-sur-doggycoach

FERMER
FERMER