Avant propos :
Cette série d’articles est déjà parue sur Facebook mais je trouve amusant que vous y retrouviez ma progression “intellectuelle”
Celui-ci est du 28 juin 2014. violence ordinaire
Vous trouverez en bas d’article mes commentaires actuels.


La violence ordinaire

Cette semaine a été marquée par ces vidéos dérangeantes de ce pauvre Picard maltraité par une “éducatrice” qui, je l’espère,  a perdu grâce a Facebook, la capacité de nuire pour quelques temps. 

Moi aussi, ma zone émotionnelle est entrée en action et j’ai trouvé les images insoutenables. Mais rapidement, je m’interroge sur les a-cotés. Les discussions que j’ai eu ces dernières semaines avec de nombreuses personnes résonnent de plus en plus.

Tout d’abord, je veux dire que je suis tellement en empathie avec la propriétaire du chien. Je me demande comment elle va “survivre” a tout ça et comment la culpabilité ne va pas influer lourdement dans sa relation avec son chien. Elle n’est coupable que d’avoir fait confiance à un professionnel… Ce qui ne devrait jamais être une erreur. Il y a des malfaçon dans le travail des plombiers; il y en a chez les éducateurs sauf que là, bien sûr, il y a le chien … La maîtresse n’a pas assurée. elle va s’en vouloir pour un paquet de temps. La porte de sortie de sa culpabilité a été de publier ces vidéos. Cela a demandé plus de courage que beaucoup d’entre nous en aurait dans une situation similaire.

Savoir que ces pratiques existent est une chose. Avoir un témoignage filmé de comment ca se passe réellement est plus complexe à gérer. 

Je les ai regardé plusieurs fois. Je m’interroge surtout sur la maîtrise qu’elle a à donner les coups de genoux et la gestion du coup de sonnette. Cela demande beaucoup de pratique j’imagine pour être si fluide dans ses mouvements … donc j’en déduis bêtement que ce chien est très loin d’être le premier a être traité ainsi sur CE terrain.

Je me dis aussi que tout de même, il faut être particulièrement sûre et fière de sa méthode pour la laisser filmer ainsi sans imaginer que quelqu’un puisse être choqué par de telle pratiques. Comment a-t-elle pu imaginer que “CA” allait être vu sur Utube sans que personne ne réagisse ? Je crains de connaitre la réponse : De son point de vue, c’était un super boulot !!! …. Je sais cela choque de dire cela comme ca mais à la voir sortir du terrain, je pense qu’elle est réellement fière du travail qu’elle a fait. C’est dire le décalage qu’il y a entre ce qu’elle pense avoir fait et ce que, nous, nous voyons. 

Et bien sûr avec mon esprit tordu de bisounours manipulateur, je me demande combien il y a de terrains de troupeau, d’obé, de ring etc …. où ces pratiques existent sans être filmées ? … C’est presque le plus dérangeant dans toute cette débauche d’énergie pour rien … Combien de gens sont rongés par la culpabilité de n’avoir rien fait pour sauver leur chien ? Combien ont des vidéos sur leur disque dur qu’il espèrent avoir effacé  ? … Combien ?  … Combien pour faire parti du groupe ont ri devant tant de violence ? Combien n’ont pas osé dénoncer ?? combien ont accepté l’inacceptable ?? 

Je n’arrive pas à me dire que c’est partout comme ca. J’ai reçu des mails, des messages qui m’expliquaient que, dans mes articles, j’exagérai, je caricaturai … oui mais voilà il y en avait encore plus qui me racontaient des choses identiques voire pires à ce que je décrivais. Alors le coup de “oui mais j’ai des degré” j’en ai juste marre de l’entendre !! Ou tu respectes le chien ou tu le respectes pas ! c’est simple !! y’a un moment le noir et le blanc c’est bien confortable parce que les nuances de gris, je commence à en avoir ma claque parce que malheureusement force est de constater que la plupart du temps, on justifie le gris clair pour aller vers le gris foncé !! et ça c’est moralement inacceptable.

Le problème de l’inacceptable c’est que si il se reproduit pour les jours, il n’est plus “exceptionnel”

Le problème de l’inacceptable c’est que si il se reproduit pour les jours, il n’est plus “exceptionnel”, il devient banal quand c’est pareil tous les week-ends. Il devient “normal” quand c’est pareil sur le terrain du voisin … et le voisin du voisin …  quand c’est pareil dans d’autres sports canins que le sien … et celui du voisin … la violence ordinaire quoi  !!! … 

La violence ordinaire elle commence sur votre terrain .. Pas celui du voisin !

[ Note à mes potes : j’ai mis une petite citation pour pas perdre les bonnes habitudes … Je ne trouve pas que les circonstances s’y prêtent plus que ca mais bon je soigne les fins. 🙂 ]

Merci de m’avoir lu,

Patrick Aufroy – Doggycoach


Rappel : Cette série d’articles est déjà parue sur Facebook mais je trouve amusant que vous y retrouviez ma progression “intellectuelle”
Celui-ci est du 18 juillet 2014. violence ordinaire

Ce que j’en pense en 2019 ?

Cette histoire a été au procès et la propriétaire a été déboutée et condamnée à payer des dommages et intérêts … le chien est un être sensible mais … pas tant que cela …

J’ai fait partie à l’époque, à mon grand étonnement, des 8 personnes sollicités pour décortiquer ces vidéos. J’en garde un souvenir terrifiant.

Une fois l’affaire jugée avec preuves de vidéos, témoignage etc … la question qui se pose est “Pourquoi voyons nous de la maltraitance que d’autres ne voient pas ?”  et son corollaire “Que faudra-t-il désormais apporter comme preuves pour être entendu ? “  …

Patrick Aufroy Doggycoach – 7 janvier 2019

Catégories : Blog

Patrick Aufroy

Éducateur canin, comportementaliste en positif, Homme de terrain j'ai décidé de mettre mes cours en ligne, Cliquez ici pour en savoir plus https://doggycoach.online/tout-savoir-sur-doggycoach

FERMER
FERMER